Top 10 Inde du Nord

1. Se rendre à Leh par la seconde route carrossable la plus haute du monde

Pour se rendre à la ville de Leh, surnommé le petit Tibet, au cœur de l’Himalaya Indien, la majorité des voyageurs pressés par le temps et pour une question de confort opte pour l’aller-retour en avion de Delhi. Pourtant, pour découvrir cette région bouddhiste coupée du reste de monde, il faut prendre la route. Une seule piste (Manali-Leh) permet d’accéder à ce royaume niché au milieu des montagnes. Elle est magnifique, grandiose mais ne vous laissera pas indemne. Parées pour les 18 heures de route annoncées, il nous aura fallu en réalité 48 heures pour atteindre Leh en passant le col Taglang La qui s’élève à une altitude de 5 328 m. Cette route vertigineuse est considérée comme la deuxième route carrossable la plus haute du monde, après le col de Khardung La (5 600 mètres environ), qui se situe également au Ladakh. Evidemment, quand un bus croise un camion, les voyageurs sont priés de descendre et de remonter une fois la manœuvre terminée. Le chauffeur est applaudi comme un héro. Toutefois, si un passager trop ivre ne se réveille pas, tant pis pour lui, il risquera sa vie autant que celle du chauffeur ! Quelques épaves en bas du précipice attestent que ça ne passe pas toujours. Si le mal des montagnes ne vous a pas épargné, rien de tel que passer quelques jours sans effort pour s’acclimater à cette région avant de repartir à l’aventure…

 

2. Trekking dans le Ladakh

Réaliser un rêve de petite fille émerveillée devant le film « Himalaya : L’Enfance d’un chef« . Si le film d’Eric Valli est tourné dans les hautes montagnes du Népal, au Tibet, à 5 000 m d’altitude, nous sommes ici dans l’Himalaya indien. Les randonneurs aguerris et non effrayés par la solitude partirons affronter les pistes des sommets montagneux et désertiques du Ladakh. « Ce sont les dieux, sans doute, qui vivent ici ; il n’y a pas de place pour les hommes » avait déclamé Kipling.

 

3. Assister à l’enseignement de Sa Sainteté le Dalaï-lama

Des milliers d’indiens descendus des montagnes sont venus, en pèlerinage à Leh, assister à l’enseignement du Dalaï-lama durant trois jours : Les moines bouddhistes drapés de jaune et rouge, les femmes parées de la Chuba, robe de couleur brune ceinte d’un tissu de couleurs vives, tous se recueillent à même le sol.

 

4. Assister à un pèlerinage religieux au cœur du Rajasthan

Un homme parcourt plusieurs centaines de kilomètres se prosternant au sol à chacun de ses pas. Une femme, portant dans ses bras un enfant, l’accompagne.

 

5. S’émerveiller devant la beauté du Taj Mahal à Agra

S’éveiller aux aurores pour contempler la beauté du Taj Mahal, tout de marbre vêtu. 240 km sépare Delhi, la tumultueuse capitale indienne, de la ville d’Agra où se dresse le somptueux édifice, bâti par l’empereur Shah Jahan pour sa seconde épouse. Ce chef d’œuvre architecturale est un hymne à l’amour !

 

6. S’endormir dans le désert du Thar sous la voute étoilée

Jaisalmer est située à la porte du désert, non loin de la frontière pakistanaise. Surnommée la ville jaune pour la couleur ocre et ses façades sableuses, la ville offre une toute autre expérience de l’Inde. Sa forteresse d’un autre temps, toujours habitée, domine la ville et sa vieille ville labyrinthique est enchanteresse. Dans le désert du Thar, quel apprenti chamelier seras-tu ?

 

7.  Bain à la file indienne

Les peuples nomades, élèvent sur les hauts plateaux lunaires et inhospitaliers du Ladakh, des troupeaux de yaks et de chèvres Pashmina. La laine de ces chèvres compte parmi les plus précieuses au monde et afin d’en améliorer la qualité, les bergers précipitent les chèvres dans des bassins d’eau, dans lesquels auraient été dissous un remède traditionnel.

 

8. Travailler au champs avec les paysans du Rajasthan

« Les villages sont l’Inde véritable » disait Gandhi. Ralentir le pas et partager quelques jours la vie d’une famille rurale au coeur du Radjasthan. Ici, vivent trois familles nucléaires mais tous font partir de la même grande famille. La cour extérieure est le lieu centrale où tous se retrouvent. Sur le sol sableux gisent les Charpoi, lits de cordes tressées, où s’allongent un instant les travailleurs avant de repartir au champs. Les femmes travaillent précautionneusement dans les cultures tandis que les hommes conduisent le tracteur familial, signe de la modernisation du domaine agricole. Pourtant, le ramassage reste laborieux et immuable, il rythme les jours et les saisons et pérennise les traditions. Les couleurs des terres asséchées contrastent avec les couleurs des bijoux en pierre et des saris lumineux et chatoyants dont s’ornent les femmes.

 

9. Prendre de la hauteur sur la Ville Bleue de Jodhpur

La singulière cité de Jodhpur, dans laquelle se côtoient autant d’hommes que de singes, est réputée pour ses maisons couleur bleue pastel. Dans le passé, la couleur bleue des habitations indiquait qu’elles appartenaient aux membres de la caste des brahmanes mais, aujourd’hui, le bleu offre toujours l’avantage de protéger les occupants de la chaleur et des moustiques. Flâner dans les rues de la vieille ville, grimper admirer la vue panoramique du fort de Mehrangarh et s’abandonner à apercevoir voler au loin, Aladin sur son tapis volant, chiper de la nourriture sur les étales des marchands.

 

10. Se faire photographier en jolie compagnie

Au Rajasthan, la ville de Deshnok abrite le temple hindouiste dédiée à Karni Mata, considérée comme la réincarnation de Durga, femme de Shiva et mère de Ganesh. Ce temple est connu pour les milliers de rats sacrés qui y vivent. Appelés Kabbas, les pèlerins de toute l’Inde viennent les vénérer ainsi que leur faire offrande (lait, graines ou sucreries). Tous sont noirs, mais apercevrez-vous le précieux rat blanc, promesse à venir de bonheur et fortune ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s